Délégationdu Morbihan

À Carnac, le Secours Catholique s’affiche en « Mode solidaire »

Le lundi 11 mai 2015, le Secours Catholique fêtait l’ouverture d’une nouvelle boutique solidaire de vêtements au pays des mégalithes et de la villégiature.

Inauguration de la boutique « Mode solidaire » à Carnac.

publié en mai 2015

Reconnue pour ses plages de sable fin, ses rues commerçantes et animées durant l’été, la cité de Carnac, comme les communes environnantes, compte aussi des personnes en difficulté. C’est en pensant à elles que l’équipe locale du Secours Catholique a ouvert le 1er avril une boutique de vêtements pour hommes et pour enfants : « Mode solidaire ».

Le projet a germé au sein de l’équipe du Secours Catholique de Carnac durant les temps de réflexion sur les braderies annuelles, très prisées par un large public. Hélène, responsable de la boutique, explique : « À la fin des braderies, il nous restait beaucoup de vêtements de qualité. Nous regrettions de ne pouvoir les garder par manque de moyens de stockage. » Ce constat a conduit l’équipe à envisager de leur donner une seconde vie sur place. Hélène poursuit : « Aujourd’hui, par roulement de trois personnes, vingt-six bénévoles proposent des vêtements de bonne facture et peu chers aux clients qui, pour nombre d’entre eux, nous ont connus par les braderies. »

Un magasin de plus ou un commerce différent ? Si le projet n’avait été que d’ouvrir une nouvelle boutique, gageons que le bureau de la délégation du Morbihan ne l’aurait pas soutenu avec autant de force. Danielle, responsable de l’équipe de Carnac, décrit le principe : « Notre projet est multiple : d’abord répondre aux besoins des personnes qui ne viennent pas à la permanence, parce qu’il leur est difficile de tendre la main, et rejoindre ceux qui vivent au plus juste et ne peuvent se permettre des achats trop chers pour eux. Mais le plus important, c’est sans doute de nous mettre à l’écoute. C’est pour cela que dans la boutique, il y a le coin café où dans la discrétion, les visiteurs peuvent se confier. » Hélène confirme : « L’échange est important, notre but premier, c’est la rencontre. Et nous n’oublions pas de proposer les autres activités de l’équipe. »

Béatrice, présidente du Secours Catholique du Morbihan, elle-même de Plouharnel et ancienne responsable de l’équipe a suivi ce projet accompagné par Johanna, l’animatrice du réseau. Elle en souligne l’originalité et les objectifs : « Il est essentiel de répondre aux besoins locaux. Il n’y a pas que des nantis à Carnac et nous avions ici la mission particulière de valoriser le don et le bénévolat qui le démultiplie. Quatre objectifs permettront à l’équipe de le faire : accueillir autrement en respectant la dignité des personnes, vivre la mixité sociale dans un lieu ouvert à tous, donner une meilleure visibilité au Secours Catholique et, dans des délais raisonnables, parvenir à l’équilibre financier. »

L’initiative a trouvé un écho favorable dans la population. Madame Oprandi, la propriétaire du local, a été convaincue par les responsables : « C’est un beau projet. Il m’a motivée [et incitée] à relouer le magasin après une expérience difficile. Ce projet donne lieu à une nouvelle dynamique. Connaissant la boutique d’Emmaüs à Auray, j’ai pensé que ce serait une bonne idée pour Carnac. »

Madame Oprandi n’est pas seule à le penser. La bénédiction célébrée par Clément Noëllec, diacre à la paroisse, a rassemblé des personnalités au nombre desquelles monsieur Guézet, maire de La Trinité et madame Robineau, adjointe aux affaires sociales de Carnac. Le père Dom Philippe Piron et le père Laurent de l’abbaye de Kergonan sont venus en amis et voisins. Les bénévoles occasionnels qui ont répondu à la demande de l’équipe pour assurer le transport des meubles, généreusement donnés par une grande enseigne morbihannaise, se mêlaient aux bénévoles de l’équipe autour du pot de l’amitié qui a clôturé la cérémonie d’inauguration, ce lundi 11 mai.

Laissons le mot de la fin au père Jérôme, curé de la paroisse à qui nous demandions son sentiment : « Une équipe telle que celle de Carnac, c’est une bénédiction ! Je suis impressionné par son évolution durant ces cinq années. La charité, c’est une onde de choc ; c’est un petit caillou dans la mare dont les ondes ne finissent pas de s’étendre. C’est une action de grâce. »

Longue vie à « Mode solidaire ».

Mode solidaire
51, rue Saint-Cornély
56340 Carnac

Horaires d’ouverture :
• le mardi de 10 h 00 à 12 h 15 ;
• le mercredi de 14 h 30 à 17 h 00 ;
• le samedi de 10 h 00 à 12 h 15.

Imprimer cette page

Portfolio