Délégationdu Morbihan

Secours Catholique Morbihan

L’équipe de Guidel

Certaines équipes locales peuvent regretter d’accueillir les personnes dans des locaux qu’elles souhaiteraient plus adaptés et mieux situés. Ce n’est pas le cas de l’équipe Secours Catholique de Guidel, qui dispose de la maison paroissiale pour ses permanences et ses réunions. Cela dit quelque chose de la bonne entente existant entre les vingt-six bénévoles de l’équipe et le chef de paroisse, le père Ruaud, qui lorsqu’il le peut, participe aux réunions mensuelles.

Une partie des bénévoles de Guidel.

publié en mars 2019

C’est à l’occasion de la réunion du mois de février que nous rencontrons quatorze des membres de l’équipe Secours Catholique de Guidel. Marie-Andrée, la responsable d’équipe, les invite à se présenter. Chacun précise donc ses fonctions et ses responsabilités. Marie-Andrée aime déléguer ce qui favorise l’expression des talents de chacun. Si quelques bénévoles sont dans l’équipe depuis plus de quinze années, le groupe s’est rajeuni. La plupart des bénévoles y sont entrés depuis moins de huit ans. Cette année trois nouvelles personnes se sont engagées, comme Christelle qui découvre le Secours Catholique et s’interroge sur une possible participation à la prochaine formation « accueil-écoute » à Landaul.

Le tour de table permet de faire l’inventaire des activités de l’équipe et de sentir le climat dans lequel vit le groupe : un mélange de sérieux – la planification des activités est faite avec méthode – et de bonne humeur – la prise de parole est aisée et non exempte d’humour. On sent également que l’action de chaque personne est valorisée, quand bien même certains auraient tendance à minimiser la leur. Il faut entendre Robert dire qu’il ne fait pas grand-chose, alors que de l’avis des bénévoles, c’est le véritable « couteau suisse » de l’équipe ! D’ailleurs, on lui confie dans la foulée la réparation de la trappe de l’escalier qui conduit à la réserve de vêtements.

À l’issue du tour de table on comprend que l’activité de l’équipe tourne autour de deux pôles : l’accueil avec tous ses corollaires et l’espace vêtements.

À son arrivée, Marie-Andrée sent que le groupe peut évoluer sur le plan de l’accueil et incite plusieurs bénévoles à suivre la formation « accueil-écoute ». Il s’ensuit une définition plus précise des rôles de chacun au bénéfice des personnes sollicitant l’aide du Secours Catholique, reçues lors des permanences du jeudi après-midi. Les dossiers de demande d’aide sont transmis à la commission de Lorient à laquelle participe Bernadette. Cette année, l’accueil du dernier jeudi du mois a pris la forme d’un « café sourire », moment de convivialité où l’ambiance est bonne et la compétition parfois acharnée, notamment dans les parties de Scrabble.

L’équipe de Guidel est engagée dans d’autres actions plus ponctuelles en faveur des personnes isolées. Le repas de Noël a rassemblé en décembre 2018 soixante-sept personnes dont une dizaine d’enfants qui ont eu un bel arbre de Noël. Pour les personnes qui ne peuvent se rendre à ce repas l’équipe confectionne des colis et ils leur sont remis lors d’une visite à domicile. En juin 2019 la sortie annuelle prendra cette fois la forme d’une journée pique-nique avec jeux bretons. Plusieurs bénévoles participent également à un goûter réunissant les personnes âgées de la maison de retraite, qui attendent ce moment avec impatience. À l’issue de la messe du Mercredi des cendres, de nombreux paroissiens participent au bol de riz proposé par l’équipe. C’est pour eux l’occasion de soutenir les actions de l’équipe tout en bénéficiant des talents de cuisinières d’Annette et de Lucienne.

Le vêtement occupe une place importante dans l’activité de l’équipe de Guidel. Un espace lui est consacré et accueille chaque lundi des personnes dans le besoin mais aussi toute personne participant par ses achats ou ses dons à la vie de l’association. Au printemps et en automne, deux grandes braderies mobilisent toutes les bonnes volontés, les bénévoles et des occasionnels qui viennent renforcer les troupes. Ce sont deux semaines très actives pour préparer les deux jours de vente durant lesquels de cinq à six cents personnes passeront dans les salles de la maison paroissiale ou sous le chapiteau confié à la vigilance de Barbara. Autour de cette activité s’est noué un riche partenariat, avec des donateurs comme le supermarché local, ainsi que des associations du territoire. Le produit de ces braderies est affecté aux projets de l’équipe et à la solidarité nationale et internationale.

À la fin de la rencontre Barbara, qui s’est présentée comme « aussi accueillie », annonce que Célia souhaiterait devenir bénévole. Célia, tout le monde la connaît et son intégration sera un nouveau pas vers les plus démunis.

Imprimer cette page

Portfolio