Délégationdu Morbihan

Marche de la fraternité du territoire Kan ar Mor à Guidel

Le 30 juin 2016, une vingtaine de marcheurs du territoire « Kan ar Mor » ont vécu une journée de « fraternité sans complexe » sur les sentiers de Guidel. Récit de la journée.

Arrivée à la chapelle

publié en mai 2016

Un petit café pour nous aiguillonner et nous voilà prêts à couvrir les quatre courtes étapes qui nous conduisent à la chapelle Notre-Dame de la Pitié à Guidel. Le soleil contribue à réchauffer l’atmosphère et favorise les bavardages. Les échanges se font également autour de la parabole du bon Samaritain que relate l’évangéliste Luc. Les non-marcheurs participent quant à eux à un photo langage autour du même texte. Un pique-nique nous réunit tous, sous chapiteau, et nous bénéficions de l’intervention de Thierry, de l’EBAI (Équipe bretonne d’action internationale), qui nous présente quelques réalisations concrètes des Caritas.

L’après-midi, dans la chapelle, le père Adrien, nous aide à resituer notre action au regard de l’enseignement de Jésus dans la parabole. Nous comprenons que celui-ci ne nous impose pas de réponse directe aux nombreuses questions que nous nous posons dans nos rencontres, avec les migrants, les jeunes en déshérence, les personnes en situation de précarité et d’isolement, mais qu’il nous met en recherche pour trouver ces réponses. Être pour nous « bons Samaritains » passera par le refus de ce que le pape François nomme « la mondialisation de l’indifférence » et par la traduction en actes des mots forts que nous retenons : respect, écoute, bienveillance, entraide, tolérance.

Nous terminons notre journée par une eucharistie à laquelle se joignent des amis du territoire. Les chants très suivis témoignent d’une « fraternité sans complexe » que nous continuerons à vivre à Pontivy le 5 juin 2016.

Merci à Marie-Andrée qui a préparé le site avec son équipe et les amis de la chapelle.

Gisèle Kerlau

Imprimer cette page

Portfolio