Délégationdu Morbihan

Nouveau cap pour l’équipe d’Arzon

Après plusieurs années centrées sur la distribution alimentaire, l’équipe du Secours Catholique d’Arzon renoue avec des activités privilégiant la convivialité et le partage.

Bénévoles et accueillis à Arzon.

publié en avril 2015

L’équipe du Secours Catholique d’Arzon reçoit tous les mardis de 16 h 30 à 18 h 00 les habitués dans « la maison du bedeau » située en plein centre du bourg, au pied de l’église paroissiale.

Ce 24 mars 2015, une dizaine de personnes emplit la petite salle où l’on partage à la fois une collation et les légumes frais offerts par un maraîcher de Sulniac qui chaque semaine, vend ses produits sur la place du marché faisant face au local. On peut aussi se procurer dans cette petite salle des vêtements qui ont été triés et mis de côté en pensant à chaque destinataire.

L’ambiance est chaleureuse. On prend des nouvelles des uns et des autres. On s’inquiète de n’avoir pas vu untel depuis quelques jours. On se rassure car il a commencé un travail. Corinne est heureuse : son fils a débuté un stage qui lui plaît dans une pâtisserie. On commente les changements survenus ou à venir sur la presqu’île, car ici, entre mer et golfe tout le monde se connaît et les nouvelles circulent vite.

Petit à petit les accueillis s’en retournent chez eux. C’est l’occasion pour l’équipe de faire le point avec Daniel, sans domicile fixe, qui n’était pas venu depuis un mois. Comment va-t-il ? A-t-il fait les démarches pour renouveler ses papiers volés ? De quoi a-t-il besoin ? On évoque avec lui tout son parcours. Lorsqu’il s’en va, un rendez-vous est fixé avec une bénévole à la mairie de Sarzeau et une invitation lui est remise pour le prochain atelier de cuisine et la promenade qui suivra.

Nouveau cap

Il y a quelques mois, l’ambiance aurait été tout autre. Les 10 bénévoles auraient davantage été occupés à la distribution alimentaire qu’à cet échange convivial auquel j’ai participé. À la demande des précédentes municipalités, l’équipe était devenue progressivement centrée sur cette distribution.

Martine, responsable de l’équipe depuis neuf ans, pense que 80 % de l’activité y était consacrée. L’investissement en temps était particulièrement important, les contraintes administratives pesantes, le local où l’équipe stockait les 2,6 tonnes de la collecte d’automne s’avérait inadapté. Lorsque l’équipe a demandé un local plus conforme, la nouvelle municipalité n’a pas accédé à sa demande.

Après plusieurs années centrées sur la distribution alimentaire, l’équipe d’Arzon renoue désormais avec des activités privilégiant la convivialité et le partage. Terminées la manutention des denrées et l’obsession d’adapter les propositions de dons des magasins avec les capacités de distribution.

Soulagement mais aussi inquiétude ! Deux questions se posent aux bénévoles : les accueillis vont-ils continuer à venir au local ? Et qu’allons-nous proposer ? À ce jour l’équipe est confiante. Le lien n’a pas été rompu. On a plus de temps pour échanger. La relation est plus agréable, même si Daniel trouve que c’était bien aussi avant. Et le lien avec l’alimentaire a été gardé dans les ateliers mensuels de cuisine. Les 10 bénévoles se fixent aujourd’hui un autre objectif : toucher les personnes qui, sans avoir de besoins matériels ou financiers, souffrent de solitude. Un vrai défi quand on connaît la difficulté de ces personnes à exprimer leur souffrance, mais un défi qui donne encore plus de sens à l’engagement des bénévoles.

Jean-Eudes Tougait

>> L’année 2015 au Secours Catholique d’Arzon :

- Accueil chaque mardi de 16 h 30 à 18 h 00 (accueil, écoute, vestiaire, aides financières, accompagnement).
- Ateliers de cuisine, un mardi par mois.
- Participation à la collecte nationale du Secours Catholique-Caritas France, organisée chaque année en novembre.
- Opération « 10 Millions d’étoiles » au marché de Noël de l’école publique.
- Sortie annuelle.

Imprimer cette page

Portfolio