Délégationdu Morbihan

Près de vingt ans d’engagement auprès de ses frères

Le 16 septembre 2019 en présence de Christophe Henri, président de la délégation du Morbihan, de Béatrice Victor, anciennement présidente, de Cécile Belliard, déléguée et Audrey Lemarchand, animatrice, des bénévoles de l’équipe de Josselin et des équipes du territoire, des représentants des collectivités locales et autres associations, Albert Le Breton a passé le relais de la responsabilité de l’équipe à Patrick Chenet.

Albert, Beatrice, Patrick et Christophe

publié en octobre 2019

Dans son allocution, Albert a rappelé ce qui l’a guidé dans cette mission de responsable et plus largement dans toute son action :

"A la question « Qu’as-tu fait de ton frère ? » (Genèse, 4), j’ai répondu à ma manière que ce soit dans le sport (vingt ans à la Saint-Hubert de Lanouée, 22 ans au Roncier à Josselin ou dans le social à l’aide à domicile en milieu rural (ADMR), puis au Secours Catholique. Après ma retraite professionnelle en 2001, Odile, ma belle-sœur m’a interpellé… Vous connaissez la suite. Grâce à vous hier, aujourd’hui et demain, car nous sommes les maillons d’une longue chaîne qui se continue, nous aidons, accompagnons, écoutons les blessés de la vie, les exclus, les étrangers. Je ne détaillerai pas les activités de l’équipe de Josselin, fidèle je l’espère au projet national, je ferai seulement quelques réflexions. Nous sommes trois équipes du Secours Catholique (sur une quarantaine) à gérer un logement ALT à Josselin où nous avons pris le relais de la Croix rouge. Cette activité nous interpelle, nous remue, parfois nous angoisse… J’y reviens : « Qu’as-tu fait de ton frère ? » ... je vous laisse le soin d’y répondre. Élus locaux, associations reconnues, travailleurs sociaux, nous voudrions aller plus vite, mais les délais administratifs, les papiers qui manquent, ralentissent la solution. Aussi, vive le bénévolat qui nous permet souvent de privilégier l’esprit avant la lettre. Certains savent que je suis fâché ou plutôt fainéant avec l’informatique et le numérique. Merci à la délégation de le comprendre, à Jeanine de m’aider, à l’équipe locale de huer ma ringardise, mais c’est un très bon outil quand il complète l’accueil car la rencontre est indispensable dans le monde individualiste qui nous entoure. Quoique dise ou fasse la publicité, nous vieillissons d’un an tous les ans. Alors comment bien vieillir ? Si j’en crois Edgar Morin, être actif et curieux est l’une des réponses. Cependant à soixante-quinze ans en janvier 2020, il est temps de passer la main à Patrick Chenet qui a accepté - non de me succéder – mais de continuer ici à Josselin, avec l’équipe de faire rayonner le Secours Catholique.

J’ai toujours aimé le sport, en particulier les sports collectifs où l’équipe prime sur l’individu, où le "ensemble" est cri de ralliement. Au Secours-Catholique, et ailleurs, les compétences et talents de chacun sont mis au service des accueillis. C’est cet esprit voulu par notre fondateur Mgr Rhodain que nous retrouvons au fronton de la cité Saint-Pierre, à Lourdes : « Les mains qui travaillent rejoignent les lèvres qui prient  ». Je fais totalement mienne cette maxime."

Imprimer cette page

Portfolio