Délégationdu Morbihan

Solidarité famille 2015

Le mardi 24 février, trente-cinq bénévoles du Secours Catholique du Morbihan se sont réunis pour le lancement des activités autour de l’accueil et de l’envoi en vacances d’enfants ou de familles. L’occasion pour le service de faire le point sur la mise en place des parrainages de proximité.

Les 35 bénévoles

publié en mars 2015

Audrey, animatrice en charge de l’accompagnement de ces activités, précise que leur ensemble a été regroupé sous l’appellation « Solidarité familiale », regroupant l’accueil d’enfants dans des familles de vacances du Morbihan, l’envoi en vacances d’enfants ou de familles dans d’autres départements ou dans le Morbihan. À ces activités s’ajoutent aujourd’hui les parrainages de proximité en expérimentation dans l’EAT [1] Nord-Ouest.

Pour les responsables qui détaillent le bilan de l’année 2014, celui-ci est en demi-teinte. Si des progrès restent à faire, ce sont pour l’heure 140 personnes (adultes et enfants) qui ont été concernées par l’envoi ou l’accueil en vacances. Cinquante enfants ont été reçus dans cinquante familles, dix-huit petits Morbihannais ont découvert, dans les Deux-Sèvres, dans la Vienne ou en Loire-Atlantique, une famille de vacances. Seize familles ont bénéficié de la proximité de nos côtes et de l’attention chaleureuse des équipes de La Roche-Bernard, Ploemeur, Larmor-Plage ou Carnac.

Responsables et bénévoles s’accordent sur l’importance que représentent ces temps pour eux-mêmes qui tissent des liens dont le prolongement va souvent au-delà de la période d’été. Des temps importants aussi pour les bénéficiaires, qui sont amenés à sortir de leur cadre habituel de vie et à découvrir les autres. C’est ce qui motive le choix de l’accueil en caravane, qui rend nécessaire l’utilisation des espaces communs, blocs sanitaires, aires de jeux…

La question se pose du recrutement des familles de vacances. Audrey insiste sur l’impact que peut avoir la presse à ce sujet. Un article du journal Ouest-France a, l’an passé, déclenché de nombreuses candidatures.

Les parrainages de proximité

Cette activité qui existe dans d’autres délégations du Secours Catholique est une nouveauté pour le Morbihan. Elle a été lancée en septembre 2013 sur le territoire des équipes de Baud, Saint-Jean-Brévelay, Locminé, Rohan, Pontivy et Cléguérec.

L’objectif est « d’aider ensemble un enfant à grandir ». Un proverbe africain dit : « Il faut tout un village pour élever un enfant. » Le village ici, c’est le réseau de familles, de bénévoles et de parrains qui le forment. La proposition s’adresse à toute famille fragilisée, à la condition que parents et enfants soient demandeurs.

Quels parrains ? Il n’existe pas de profil type. Toutes les propositions sont écoutées. Seule contrainte : la signature d’une convention de parrainage engageant les quatre acteurs, l’enfant, la famille, le bénévole référent et le réseau.

Actuellement cinq parrainages sont en voie d’être signés, issus des différentes réunions qui ont mis en contact familles et parrains potentiels. Enfants et adultes se sont rencontrés et choisis. La galette des Rois a rassemblé tout le monde au mois de janvier 2015.

Quel est l’engagement du Secours Catholique dans cette action ?
• Former les bénévoles référents.
• Mettre en lien les différents acteurs.
• Accompagner les parrainages.
• Animer les réseaux.
• Communiquer sur le projet.

Un engagement dont témoignent les bénévoles présents à la réunion. Ils ont partagé leur expérience ainsi que leur joie de faire naître et se développer ces liens privilégiés entre enfant, parents et parrain ou marraine.

[1] Équipe d’animation territoriale.

Imprimer cette page

Portfolio