Délégationdu Morbihan

Vannes : une équipe qui bouge

L’équipe Secours Catholique de Vannes s’oriente vers des activités plus ciblées. La création d’une boutique de vêtements solidaire en bordure d’un quartier périphérique en est un exemple.

Dimanche en famille avec les scouts de France.

publié en mars 2018

Les projets finissent toujours par se concrétiser lorsqu’on y croit. L’équipe Secours Catholique de Vannes va bientôt réaliser un de ses vœux : transformer l’espace vêtement du local actuel en magasin solidaire ouvert à tous. Le local est trouvé et les travaux d’aménagement sont en cours. Les bénévoles acteurs de cette activité n’ont pas attendu la création de la boutique pour améliorer le service qu’ils offrent au public. Le tri est depuis quelque temps déjà très sélectif, la mise en valeur des habits est soignée et surtout, l’accueil est respectueux des personnes qui se présentent et de leurs besoins.

Le jeudi 11 janvier, pour éviter l’improvisation et peaufiner leur projet, les bénévoles ont participé, avec leurs collègues de Elven et Carnac, à la formation « Boutiques solidaires » animée par Delphine, du service formation national du Secours Catholique. Trois bénévoles de Ploeren, intéressés par la boutique, les ont rejoints. Ils ont appris qu’ils vont faire partie des plus de 300 boutiques du Secours Catholique existant aujourd’hui en France et se sont sentis confortés sur le fond de leur projet, dont Thérèse et Christelle rappellent les objectifs : « À travers le vêtement et l’intérêt qu’il suscite, donner plus de visibilité à l’action de l’équipe de Vannes. Permettre une véritable mixité sociale. Être plus accueillant, autant pour les acheteurs que les donateurs et œuvrer à leur fidélisation. »

Cette nouvelle orientation prise par l’espace vêtements aura des conséquences sur les autres activités de l’équipe de Vannes. La place libérée peut permettre d’envisager autrement l’accueil convivial. Une visite des cafés de Lorient et de Quimper est à l’ordre du jour pour les bénévoles. Marie-France et les habitués de l’atelier créatif pensent aussi en bénéficier pour être plus à l’aise et Caroline rêve de concrétiser son projet de groupe d’expression après une formation enrichissante à Paris. D’autres améliorations sont prévues, après une nécessaire concertation qui occupe déjà les réunions communes pour envisager un planning cohérent.

Ces projets en cours n’empêchent pas l’équipe de poursuivre son action auprès des ménages qui lui font appel dans le cadre des aides. Les sollicitations sont nombreuses et occupent la moitié de la trentaine de bénévoles de l’équipe. Ceux-ci par binômes assurent un roulement sur quatre après-midi par semaine pour écouter, conseiller, s’assurer que les aides légales ont été mises en œuvre, accompagner et s’il y a nécessité, établir les dossiers de demande d’aide transmis à la commission. En 2017 ce sont 87 dossiers qui ont été constitués et 63 acceptés, auxquels s’ajoutent les aides d’urgence et les demandes de microcrédit.

L’équipe continue également son action auprès des familles et des personnes isolées. Après une pose de quelques mois, les repas partagés ont repris et se déroulent à la maison de quartier de La Madeleine, grâce aux bons contacts pris avec le personnel communal chargé de ce local. Chaque convive est partie prenante de l’élaboration du menu et de la confection des plats. Les sorties du dimanche s’adressent alternativement aux adultes isolés et aux familles. Danielle veille à ce que tous les intéressés y trouvent leur compte ce qui n’est pas toujours facile. À Noël, le local n’était pas assez grand pour accueillir enfants et parents au goûter et au spectacle « Chants et contes » de Jean-Luc Bescond. Une attention, qu’elle partage avec de plus en plus de bénévoles, va vers l’accompagnement des familles par les actions bénéficiant aux enfants : mise en place de plusieurs parrainages, départs en vacances en famille ou en caravane. La campagne 10 Millions d’étoiles [1] de l’an passé a permis d’aider deux familles à inscrire six enfants en clubs sportifs.

Se faire une juste place dans le paysage vannetais est un autre objectif d’une équipe attentive aux partenariats à développer. Depuis le mois de juillet, elle a ainsi rencontré les responsables du CADA (Centre d’accueil de demandeurs d’asile), les membres de La Cimade et les responsables de la Mission locale. Autant d’occasions de découvrir les compétences de chacun. C’est aussi une autre façon de se faire connaître et de s’ouvrir par l’accueil de jeunes, bénévoles, stagiaires d’écoles ou volontaires civiques comme Pablo, dont la mission actuelle est d’aider l’équipe à développer l’accueil convivial.

[1] Chaque fin d’année, s’ouvre la campagne « 10 Millions d’étoiles » : les équipes locales du Secours Catholique proposent des bougies aux passants, sur les parvis des églises, les marchés de Noël et autres stands, pendant la période de l’Avent. Le Secours Catholique mobilise ses acteurs pour porter la voix des plus pauvres, faire connaître ses actions et appeler à la générosité de tous.

Imprimer cette page

Portfolio